Sit & Go

Depuis quelques temps, j’ai décidé de jouer au Poker en Real Money, c’est à dire en espèces sonnantes et trébuchantes. Après avoir joué sur Everest pendant une année en Play Money, j’ai voulu me lancer dans l’aventure un peu plus “réelle” du poker. Un ami (VentDuSoir) m’a présenté PKR et je dois reconnaître que l’environnement m’a enthousiasmé, mais là n’est pas le sujet, j’écrirai un autre billet sur ce site.

Me voilà donc hier soir sur une table de dix joueurs en Sit & Go.
Stack de départ : 1500 chips.
Blinds: 15/30

Première donne et première main :
:4h: :4s:

Pas mal mais attention, nous sommes 10 et l’expérience montre que c’est une main légère dans ce contexte, mais une main faite cela dit. Je décide de RAISE $90 (trois fois la Big Blind). Pas mal de joueurs se couchent. Ok, classique. De mémoire nous sommes 4 ou 5 pré-flop.

Le flop arrive :
:As: :4d: :9s:

Yyeahhh cool je flop mon SET (set == brelan) et qui plus est, un As est sur la table ce qui va rendre optimiste les joueurs ayant un As dans la main. Un joueur CHECK et je parle en second : je RAISE à $120. Les joueurs se couchent sauf un qui me CALL.

Turn:
:As: :4d: :9s: :9c:

Waoow ! J’ai maintenant FULL au 4 par les 9
Le seul joueur restant CHECK. Je RAISE $240, l’autre joueur après hésitation, me CALL. Je me doute qu’il a un As dans la pogne et c’est de bonne augure pour moi ;)

River:
:As: :4d: :9s: :9c: :9h:

Rhallll ! fu**$@ing RIVER… ça pue pour moi. L’autre joueur CHECK (il flippe aussi que j’ai un 9 dans mon jeu je suppose), je décide de CHECK également car ça sent très mauvais.
On montre les jeux :

Autre joueur:
:Ad: :6c:

Moi:
:4h: :4s:

Pfffff… évidemment… t’ainnn première main hyper enthousiasmante au départ et ça fini par un bad beat. Je me retrouve avec une stack très entamée autour de $760… eh m…
La suite est carrément jouissive. J’ai pu éliminer un bon nombre de joueurs tout en jouant très tight, en sélectionnant parfaitement les mains que j’allais jouer pour arriver… en finale. Inespéré vu le départ merdique que j’avais fait. Cela dit, j’arrive en finale avec une stack autour de $3000, celle de mon adversaire étant autour de $12000. Je pense en moi-même “pfiouu c’pas gagner mais vu d’où je reviens, c’est déjà très bien”. La finale s’engage gentiment avec quelques agressions de mon adversaire. Je sélectionne parfaitement les mains jouables et j’envoie à la première occasion (après avoir testé le comportement de mon adversaire). Les mains s’enchaînent et j’arrive à rééquilibrer les stacks ($7500 chacun). Après plusieurs oscillations de stacks, j’affiche environ $12000 de chips et mon adversaire $3000. Ma dernière main a été A-7 et j’ai envoyé mon tapis. L’autre joueur m’a CALL et j’ai floppé un 7 puis un autre 7 sur la RIVER. Yeaahhhhh :grin:

2 Responses to “Sit & Go”

  1. vOrkO Says:

    J’aime bien les “je sélectionne parfaitement” ^^

    Tu peux le dire après coup, mais ne serait-ce pas non plus une part de chance ? Ou alors disons de l’intuition… à moins que tu ne joues que les mains faites ou super fortes.

    perso, j’ai du mal à jouer tight. Je ne suis pas très patient (ah ?) et je préfère jouer beaucoup de mains. C’est beaucoup plus risqué, évidemment, mais plus sympa à jouer. Remarque bien, je pense que plus on joue du fric, plus on joue tight

  2. Moktar Says:

    Hehe oui, c’est un poil prétentieux. Je voulais mettre en évidence l’attention particulière que j’avais attaché au choix des mains jouées ou non.

Leave a Reply