Archive for février, 2008

“Lose”, la loi des séries ça pue

Vendredi, février 15th, 2008

Qu’on ne vienne pas me dire naoon la loi des séries ça n’existe pas, blablabla tout ça, je me paie une lose pas possible depuis bientôt trois semaines sur les tables de PKR. C’est assez hallucinant d’ailleurs.

Le poker n’est pas une science exacte et des bad beat font partie intégrante du jeu mais là, c’est à la limite de la démonstration par les grands nombres que la loi des séries a toute sa place dans le calcul de probabilités :shock:

Pfiouuu, combien de fois mon adversaire touche sa put$%@ de carte à la RIVER alors que les probas sont d’une chance sur 30 ?! Non mais nawak. Hier encore, je rame toute la partie pour arriver dans la bulle (juste en limite des places payées) et en position favorable, après avoir relancé copieux il ne reste plus qu’un joueur (nous sommes encore 4 autour de la table). Je touche A-8, et compte tenu du contexte, je décide d’envoyer mon tapis. Mon adversaire après avoir hésité CALL. On montre les jeux et il a A-6. Nickel, la seule et unique carte pouvant le faire gagner est un 6, toutes les autres sont pour moi. FLOP, un 6 … évidemment pas de 8 pour me sauver par la suite. Plouf, je suis dehors… :evil:

Autre exemple encore hier. Je rame toujours et la situation est quasi identique. Nous sommes 4 autour de la table donc à une place des payées. Je n’ai pas vu grand chose mais j’ai réussi à me maintenir. Je regarde mon jeu : A-A … waooow cool :grin:
Un joueur RAISE les autres se couchent et je réfléchi pour optimiser ma main. Je RAISE à mon tour, sans trop pour être CALL quand même :mrgreen: Mon adversaire réfléchi et CALL. FLOP : 3 petits carreaux. Je me dit que mon adversaire ayant suivi a probablement une paire également dans la pogne. Je mise gros, il envoie son tapis, je CALL… il a 2 carreaux dans la pogne. :evil: Ca arrive, pas de chance mais le problème est que ça dure depuis trèèèès longtemps. Je n’arrive pas à enrayer cette série de bad beat et de lose. C’est pénible et mon bankroll fond à vitesse grand V.

Aller, voyons sur plus longs termes. Oui je me vouvoie :mrgreen: